Le Comité d’Entreprise

 

Il est composé de 9 membres titulaires et autant de suppléants, plus un représentant syndical par organisation, ainsi que le directeur de la société qui le préside. Une réunion mensuelle se tient.

Le Comité d’Entreprise a pour objet d’assurer une expression collective des salariés, permettant la prise en compte permanente de leurs intérêts dans les décisions relatives à la gestion et à l’évolution économique et financière de l’entreprise, à l’organisation du travail, à la formation professionnelle et aux techniques de production

Le Comité d’entreprise est une instance d’intervention, de consultation et de contre propositions dans le domaine de la gestion de l’entreprise dont il suit l’évolution dans l’intérêt des salariés.

C’est donc un organe de représentation collective du personnel chargé de contrôler la bonne marche de l’entreprise et de gérer les activités sociales et culturelles.

Si l’utilité des Comités d’Entreprises est reconnue par les salarié(e)s, il ne faut pas croire qu’ils ne sont pas menacés dans leur existence. La France est en Europe le seul pays à pouvoir profiter encore de ces acquis émanant de nos luttes et de nos anciens et il est nécessaire que les luttes futures soient à la hauteur pour pouvoir continuer à profiter de cet acquit.

Pour beaucoup de salariés, l’activité du CE se résumerait à organiser les loisirs, les sorties, les vacances, les fêtes et les cadeaux, et le financement de ses section sportives.

 C’est la partie immergée de l’iceberg, car le rôle majeur du CE reste économique au travers des consultations portant sur la vie et la marche générale de l’entreprise (organisation juridique, nouvelle technologie, recherche et développement, formation professionnelle), ainsi que sur la vie des salariés dans l’entreprise (organisation du travail, évolution technologique, horaires, durée du travail, emploi, licenciements, congés, prévoyance, parité homme femme, discrimination, logement …).

Tous ces dossiers sont étudiés et traités au cours des réunions obligatoires mensuelles, dont le compte-rendu est affiché après approbation.

Pour conduire ces deux missions (économique et sociale), le CE bénéficie d’un budget. Il appartient aux élus CGT de défendre et de faire progresser pour une plus grande activité. Les comptes du CE font tous les ans l’objet d’un examen par un expert-comptable, et sont affichés après présentation en séance plénière.