Dans le reportage il parle de 8 Maladies Professionnelles pour aboutir à une modification complète des cabines tram. A Bordeaux, 6 Maladies Professionnelles ont été reconnues et rien ne se passe. La CGT quand elle était majoritaire au CHSCT avait voté une expertise qui a permis la reconnaissance des MP, mais depuis plus rien.

 Les conducteurs du tramway de Clermont-Ferrand obtiennent enfin un nouveau poste de pilotage

Un nouveau siège ergonomique pour les conducteurs de tramway a été présenté. Il va permettre d'éviter les maladies professionnelles. / © Arthur John - France 3 Auvergne
Un nouveau siège ergonomique pour les conducteurs de tramway a été présenté. Il va permettre d’éviter les maladies professionnelles. / © Arthur John – France 3 Auvergne

En 2004, les premiers symptômes sont apparus chez les conducteurs du tramway clermontois comme des douleurs au dos. Puis sont venus les cas de maladie professionnelle. Aujourd’hui, un tramway “ergonomiquement compatible” a été présenté, après 4 ans d’efforts. Il doit faire école.

Par MT avec Pascale Félix

Une porte qui s’ouvre dans les deux sens : cela n’a l’air de rien mais cela changera la vie des conducteurs de tram, comme un siège qui s’adaptera aux morphologies ou un pupitre de pilotage rénové. Bruno Bassin, conducteur de tramway, a participé à sa conception : “On a essayé plusieurs fois des prototypes sur plusieurs sessions, pour la pédale de frein, le siège, le pupitre. Cela a été un travail sur plusieurs années.”

Ce sont les pupitres de commandes qui ont été les plus revisités car leur mauvaise ergonomie a provoqué chez environ 8 conducteurs des maladies professionnelles et chez d’autres des troubles musculo-squelettiques. Et il a fallu convaincre le concepteur des consoles de réinventer un modèle qui ne blesse plus ses utilisateurs.

 Les conducteurs du tramway de Clermont-Ferrand obtiennent enfin un nouveau poste de pilotage

 

Convaincre le constructeur

“Le plus dur, cela a été le constructeur. C’est compliqué de lui dire que son véhicule est mal fait, le problème est là. On a une ergonome qui est venue, qui a filmé et qui s’est rendue compte de tous les problèmes qu’il y avait et a donné les directives pour faire les modifications”, explique Bruno Bernard, à la CHSCT –  CGT.

Il a fallu changer la législation aussi pour que les nouvelles commandes soient homologuées par l’administration des transports. Mais au bout du compte, toutes les rames devraient être aménagées avant la fin de 2018 et mises en circulation progressivement.

Pour la vidéo allez sur FB Cgt-Tbm