Une entreprise plus rentable
La filiale de transport urbain et interurbain de la SNCF semble sur de bons rails. En 2016,Keolis a enregistré un bénéfice net de 45 millions d’euros, soit une augmentation de 36 % par rapport à l’année précédente (33 millions d’euros). Pour le président de Keolis, Jean-Pierre Farandou, ce bénéfice correspond aux attentes du groupe. « On sait très bien que nos marges étant serrées, on a des résultats nets toujours ajustés », confie-t-il dans un communiqué. Par ailleurs, Keolis a signé un chiffre d’affaires de 5,1 milliards d’euros, + 1,4 % par rapport à 2015, et 43 % ont été réalisés à l’étranger. Ces chiffres confirment la bonne santé de Keolis, une entreprise devenue plus rentable et qui sait s’épanouir à l’international. « Depuis 10 ans, le chiffre d’affaires du groupe a augmenté de 10 % par an en moyenne, un rythme qui sera désormais plus difficile à atteindre », indique Jean-Pierre Farandou, qui parle de hausse « modérée ».