Nous nous sommes rassemblés à Lescure ce matin, nous sommes entre 40 et 45% de gréviste. L’ensemble des organisations syndicales sont satisfaites de cette mobilisation, mais ont toutes affirmé que cela ne pouvait être qu’un début.
Tous les services étaient représentés. Nous avons parlé de la loi Macron et des dangers qu’elle pouvait avoir sur nos conditions de travail et nos salaires. Si nous voulons garder notre décompte journalier de temps de travail, ce que beaucoup de réseaux en France nous envient, il est impératif que l’ensemble des collègues se mobilisent.