M JUPPE et M DUPRAT représentaient Bordeaux métropole
Pour la CGT-TBM sont présents: M ROUJEAN Eric (élu DP,service technique), et M OBRY Mathieu(secrétaire général adjoint) et chaque organisation syndicale avait 2 représentants.

Toutes les OS ont pris la parole, les échanges furent cordiaux mais tendus.
Pour la CGT, nous sommes revenus sur la difficulté de l’entreprise au niveau des services techniques bus et tram , sur l’ancienneté des bus et les infrastructures des routes (dos d’âne etc…) et leur mauvais état ainsi que sur les intérims qui n’ont pas le permis de conduire bus et l’absence de formation d’apprentis.
Pour BX Métropole, ont pris la parole:
-M DUPRAT:
Le réseau est victime de son succès, le parc de bus est effectivement un peu juste en nombre. Il pense augmenter le parc mais cela doit passer par un vote en conseil de Métropole.
30 nouveaux MAN sont prévus pour octobre, il confirme qu’ils ont les retours du SAEIV, ils ne sont pas dupes des difficultés rencontrées.
Gros problèmes sur la billetique de THALÈS.

-M JUPPE:

Il faut effectivement revoir les infrastructures des routes(norme dos d’âne)
Nous avons un personnel de qualité
Il y a effectivement un problème sur les intérims, l’entreprise doit privilégier l’apprentissage sur recommandation de la CGT en privilégiant les centres de formation de BX Métropole.
La CGT a fait remarquer que KBM ne faisait pas de formation professionnelle a contrario de VEOLIA.
M JUPPE a demandé à M DUPRAT de revoir la qualité de la maintenance avec KBM puisque c’est un sujet récurrent.
Pour les 2 représentants de la CGT-TBM, la réunion fut utile mais la CGT attend de voir si les paroles seront suivies d’effets
BX Métropole avait certainement préparé cette réunion avec Keolis TBM, mais nous n’avons à aucun moment évité les sujets sensibles.
M JUPPE a proposé une nouvelle rencontre vers le mois de septembre pour faire un bilan des sujets abordés.
Eric et Mathieu