C’est une première dans le transport urbain. Arguant d’une situation déficitaire, la société Transdev, qui gère le réseau de transports publics de Nancy a annoncé la  suppression de soixante emplois, suite à la baisse des dotations de l’état. Un plan social contesté par la CGT, qui prévoit une action le 6 décembre.

Article paru dans: La CGT ensemble (mensuel des adhérents de la CGT)