COMPTE RENDU SUR L’ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Suite à la rencontre du 6 octobre entre la Direction et la CGT, la direction nous a confirmé qu’elle dénoncerait l’accord sur le maintien des accords, si nous ne trouvions pas une solution sur l’augmentation du temps de travail et si nous continuons notre procédure devant le tribunal.
En effet nous avons avec l’intersyndicale, décidé d’aller au tribunal, car la direction mettrait en place unilatéralement les 8h06 les samedis pour l’ensemble des conducteurs bus et tram à partir du 5 novembre 2016.

Suite aux événements liés à cette situation, la direction va plus loin, elle propose de renouer le dialogue avec la CGT et FO en faisant une nouvelle proposition:
augmentation du temps de travail à l’exploitation de 8h26 toute la semaine pour au minimum 150 CR pouvant aller à 300 CR.
Cette mesure s’applique sur un roulement différent et engendre la disparition des semaines de 6 jours, uniquement pour les CR de ce groupe. Cela va poser problème pour les autres groupes de repos. En effet le reste de la population des CR travailleront toujours dans nos conditions actuelles.Il faut, si négociation il y a, trouver une solution qui soit équitable.

Nous avons ce jour tenu une intersyndicale ou cette situation a été exposé. Il ressort que nous devons renouer le dialogue avec la direction au vu des prochaines NAO ( Négociation Annuelle Obligatoire ), tout en maintenant la possibilité d’aller devant le tribunal, si nous considérons que les exigences de la direction sont inacceptables. Nous vous consulterons sur le sujet car votre avis serra déterminant.

Un CE et CHSCT doit se tenir le 17 octobre pour : soit valider unilatéralement la mise en place des 8h06 les samedis pour tous les CR ou l’arrêt de cette mesure avec ouverture de négociations avec les syndicats.

Il convient de noter que les propositions que nous pourrions faire sur le temps de travail, doivent être débattues dans la CGT afin qu’il n’y est aucune incompréhension ou mal entendu.

La loi travail ( El khomri ) prochainement promulguée risque de nous mettre dans une situation des plus compliquée.

Que pensez vous de cette situation ? Devons nous tenir compte des demandes des salariés qui revendiquent une autre organisation du temps de travail et l’annulation des semaines à 6 jours?

Que pensez vous des prochaines mobilisations éventuelles pour maintenir nos accords?

La CGT est porteuse de revendications légitimes, d’où notre cahier revendicatif . Cahier élaboré par le bureau et la Commission exécutive.

Nous vous tiendrons informés des suites des discutions.

La direction prévient qu’il faudra également modifier le roulement de congés si nous trouvons un accord. Va t’on garder le mois de juin ? combien de salariés par groupes? cela va dépendre des négos.

Comme syndiqué(e)s votre analyse et réflexion nous sont nécessaires. Veuillez nous donner votre avis. merci