Nous avons demandé que Mr Baujard nous envoie un mail pour avoir le décodage:

Monsieur,

 Aucun danger grave et/ou imminent n’est consécutif à un blocage de frein.

L’incident du 12 mars, est postérieur à ce blocage. Il est arrivé lorsque le CR a fait une manœuvre pour libérer le carrefour.

Ce même bus avait fait l’objet d’un signalement de défaut analogue la veille et le dépanneur, suite à diagnostic le jour même, n’avait pas identifié de problème particulier.

Suite à cette récidive, un diagnostic approfondi est en cours.

Un seul autre signalement a concerné un bus de même catégorie qui a fait l’objet d’une intervention (préalable à un passage aux Mines)

Cordialement