Chères, chers camarades,

Vous l’avez peut-être constaté vous-même : à la DIRECCTE, l’inspection du travail déjà difficile à joindre est devenue inaccessible.

Derrière cette situation, il y a une réorganisation et une nouvelle baisse des effectifs, conséquence des politiques d’austérité mais aussi de la réponse favorable apportée par le gouvernement aux demandes du patronat, Medef en tête.

Prud’hommes menacés, inspection du travail liquidée … Salariés et militants syndicaux sont attaqués sans relâche et on entend les affaiblir encore en les privant de ces moyens de recours!

Vous trouverez en pièce jointe un modèle de motion/pétition élaboré par la CEUD (vous pouvez y insérer le logo et l’adresse du syndicat ou Union Locale).

Cette motion/pétition s’adresse aux salarié-e-s, la CEUD demande aux syndicats et aux Unions Locales de la faire signer massivement en expliquant les enjeux : diminutions des moyens de l’Inspection du travail corollaire des attaques contre le Code du Travail et la volonté du Gouvernement et du Medef de supprimer les prud’hommes.

Elle peut être envoyée directement au Direccte Aquitaine, Serge Lopez, sous forme de courrier par les syndicats, les conseillers du salarié, les élus d’entreprise (secrétaire de CHSCT, de CE, DP, DS, RSS), les secrétaires d’UL.

Elle peut aussi être utilisée sous forme de pétition par les syndicats d’entreprise.

Merci de faire parvenir les doubles de vos envois au syndicat de la DIRECCTE dd-33.cgt@direccte.gouv.fr et à l’UD ud@cgt-gironde.org car toutes les motions/pétitions reçues seront déposées lors d’une mobilisation par l’UD et le syndicat CGT DIRECCTE à la Préfecture et à la DIRRECTE.

Merci de faire un retour des initiatives prises mais aussi des difficultés rencontrées pour avoir accès aux services de l’inspection du travail.

Fraternellement

 

Pour la CEUD et la CGT DIRECCTE

Julien RIBOULET