Bonjour Monsieur Baujard, hier vers 21H00 sur la ligne 1003 Atelier 1056 un CR a reçu 2 tirs de carabine à l’arrière du Bus et les vitres se sont brisées.

 

Les faits ont eu lieu entre l’arrêt Duplantier et Suson.

Il y avait une vingtaine de clients dans le bus qui se sont couchés au sol au moment des impacts et détonations.

 

La Police sur place est venu faire des constatations et malheureusement ils n’ont pas interpellé le tireur.

 

Deux personnes présentes ont donné leurs noms à un agent de maitrise IPM  pour témoigner des faits et certifient avoir entendu des détonations.

 

Un plan de sûreté a été mis en place jusqu’à la fin du service.

 

Pour obtenir des informations Je viens de téléphoner à Madame Bellue responsable du service IPM et je lui ai demandé de maintenir le plan de déviation aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre ; tant que le tireur n’a pas été identifié  afin de garantir la sécurité des salariés de la ligne 10.

 

Suite à cela Madame Bellue me répond qu’il n’y aura pas de déviation.

 

Motif : Nous ne connaissons pas la nature des projectiles.

 

Je demanderais aux équipes IPM de circuler sur les lieux aujourd’hui et d’accompagner les CR si il le faut, avec la présence de la Police et là nous aurons peut-être une chance d’identifier le tireur, si il récidive.

Je vous demande Monsieur Baujard d’intervenir immédiatement pour maintenir le plan de sûreté aujourd’hui et jusqu’à nouvel ordre ; tans que le tireur n’a pas été identifié et de ne pas prendre le risque pour les salariés (CR et IPM)

 

Il est inacceptable que l’on puisse prendre  comme  appât des employés TBC,  pour obtenir un éventuel flagrant délit.

 

Merci de votre compréhension.

 

Monsieur Pierre Faick

 

 CHSCT

 

 Copie du E-Mail : Inspecteur du Travail, OS, CARSAT, Médecine du Travail

Réponse de la direction par mail avec en objet: incident ligne 10

Mesdames, Messieurs,

Suite à l’incident de jeudi soir sur la Lianes 10 entre les arrêts Chemin de Suzon et Duplantier (jet de projective non encore identifié par la Police), les mesures suivantes ont été prises :

          déviation de la L10 de 20h à fin de service à compter de ce jour jusqu’à dimanche soir inclus

 

          surveillance de la zone par les services de Police

 

          surveillance de la zone par les services IPM chaque jour concerné jusqu’à mise en œuvre de la déviation

 

 Cordialement

 

 Jean-Louis Baujard

Commentaire: C’est la première fois que je vois l’entreprise dévier une ligne pendant une journée et demi. Pourtant  un pavé dans un vitre, des yeux flingués par des tirs laser n’ont pas amené une telle réaction de Kéolis. A mon avis incident n’est pas le terme adéquat.