INFOS Directions
Effectif 2340 salariés dont 21 CDD
Heure sup en mai 4405
Un nouveau cadre au PC bus venant de Marseille. C’est une création de poste. Les appels à candidature se font en interne et sur le groupe pour les cadres. Cette méthode s’emploie également pour le REL. Il faut être prudent car cela peut diminuer la promotion interne (à l’ordre du jour d’un prochain CE).
Passage de FDS à Astuce de GIREAU (entreprise canadienne) en 2015. Il sera nécessaire avec ce nouveau matériel de calculer l’ensemble des droits aux divers repos en année civile (1er janvier/31 décembre) actuellement, les congés sont en année civile les RNM du 1er février au 31 janvier, les RTT du 30 aout au 29 aout.
Fréquentation en Mai Tram : +0,8 Lianes : +6,8 Ligne principale +2,7 Ligne locale -6,6 Mobibus ;+1,5 VCub :-11,2
Un travail est fait pour améliorer la fluidité des voyageurs dans le tram. La validation augmente de 6% Le taux de contrôle est à 4,4 et demandé par la CUB à 4.
Le BAT CUB qui a touché la pont de Pierre a eu une panne électrique de commande entre le moteur et le pilote. Elle est inexpliquée à ce jour.
La prolongation du contrat de mai 2014 au 31 décembre 2014 entre Kéolis et la CUB n’est toujours pas faite, Kéolis ne voulant pas subir les mêmes pertes que pendant la DSP. On voit l’importance de l’insistance de la CGT à mettre lors de la NAO 2013 la non dénonciation de nos accords en cas de continuité d’exploitation du réseau pendant ces huit mois.
Taux de fraude de 10,5. Il est en baisse depuis 3ans. L’enquête de satisfaction faite par la CUB montre une augmentation générale du %, mais avec le bus en baisse et le tram en hausse
Kéolis a proposé à la CUB d’acheter 3 navettes électriques et de leur louer. Réponses de la CUB le 18 juillet.
Concernant la VEE, la CGT s’est conformée à la décision du CHSCT en votant contre. Elle a rappelé que la VEE ne pouvait être que source de conflit et qu’il valait mieux privilégier l’accueil. Si la direction la met en place, une alarme sociale sera déposée.
L’accord de 2011 sur la parité homme/femme avait pour objectif de faire passer l’embauche des femmes à 30%. C’est réalisé.
58 personnes ont pris le DIF dans les 6 mois de 2013 alors que sur 2012, seulement 50 salariés avaient consommé  cette possibilité. Il se pose également la question de la formation des CR tram pour le SAE provisoire qui va être mis en place dans les nouvelles rames.
Mutuelle
Depuis 2009, le déficit se monte à 800 000euros. Il y a un risque de dénonciation du contrat
CR VOLANTS
Concertation sur l’amélioration des conditions de travail des CR volants. Les CR volants tram sont plus défavorisés que les bus. La situation s’est pourtant améliorée. Le nouvel outil qui va remplacer FDS devrait permettre une meilleure distribution des services. Les extensions de tram vont également absorber des volants.
Une expérimentation de géo localisation va avoir lieu sur l’équipe signalétique. Des démarches doivent avoir lieu auprès de la CNIL.
CLIMS
Nous avons parlé des problèmes de clim. L’exaspération des CR est grandissante, Il y a un manque de pièces détachées augmenté par la diversité des matériels présent dans l’entreprise. Des climatiseurs dans différents bâtiments ne pourront être réparés en raison d’un gaz sorti du marché pour cause d’aggravation du réchauffement climatique. Au-delà de faire les réparations nécessaires, il faut être attentif à faire sortir les bus dont la clim fonctionne. Il est demandé d’améliorer la distribution des bouteilles d’eau.
Mobibus a une organisation différente en Juillet et Aout.
Fonctionnement du CE
Je fais cette information en séance plénière car je considère que le tract de FO en date du 6 juin 2013 est d’une ampleur délétère sans équivoque !!!
Nous assistons à une interprétation orientée de certains chiffres extraits du bilan de l’exercice 2012, non pas pour éclairer sur les coûts d’une activité dispensée, mais bien pour accuser sans vergogne et d’une manière abjecte d’une utilisation de la subvention pour soi-disant autre chose que ce à quoi elle aurait dû servir !!!
Nous sommes à la limite du correctement acceptable qui nécessitera assurément d’aller plus loin en termes judiciaire sur les responsabilités des uns et des autres, même si cela peut désintéresser les salariés, histoire d’honneur et de crédibilité !!!

Il y a des sommes, dixit le tract FO, qui vampirisent le budget qui est alloué aux salariés !!!
Nous allons vérifier ensemble qui a vampirisé la subvention de cette gestion 2012 par rapport à la gestion 2011 et je rappelle que la gestion 2010 et 2011 est assurée par la dite gestion plurielle qu’est FO, CFDT, CFTC et CGC et que 2009 et 2012 sont assurées par la CGT avec une reprise du bureau du CE le 28 novembre 2011!!!

Tout d’abords, sur ABICE, les élus de 2010 ont fait le choix de supprimer cette prestation par une dénonciation de la convention avec prétexte que Thomas, qui est le président de la structure inter-CE regroupant 32 CE et dont l’épouse n’y travaille pas comme on en fait courir le bruit, histoire d’alimenter la confusion, avait mis cela en place avant de partir du CE !!!
Je rappelle que c’est le secrétaire FO et la directrice qui ont signés à tous les deux le chèque d’adhésion pour l’année 2010 !!!
Par contre la convention cessant ses effets le 31 décembre 2010, en mai 2011, ils ont récupéré l’avance permanente de 5000€ mais n’en disent rien, c’est pourtant un état de fait, mais pourquoi le mettre en avant !!!

Pour notre ré adhésion 2012, la dépense qui couterait trop cher au CE, (11 806€) n’est en fait que l’adition de :

• L’adhésion fixe en fonction du nombre de salariés de 3672€,
• L’adhésion variable en fonction de la consommation de 2853€,
• La participation à des journées informations pour 72€,
• Les livraisons de billetterie hebdomadaires pour 208€,
• L’avance permanente de 5000€ comme pour toute adhésion et qui est récupérable !!!

Cela nous donne une adhésion globale de 6525€ pour 2012 contre 6186€ pour l’année 2010 !!!

Par contre si nous prenons compte du raisonnement FO :
Il vaut mieux ne pas adhérer à une structure, ne pas avoir d’intermédiaire et faire soit même !!!
Résultat : les relèves 2011 sont de 41 200€ pour 9 mois de fonctionnement plus l’arbre de noël ou, arrivés en décembre, nous avons été pris de court sur l’organisation car 15 jours après notre arrivée et nous avons alors consommés pour 3000€ de relèves sur cette organisation !!!
Pour comparer, en 2012, nous en sommes 685€ car nous l’avons organisé normalement avec toutes les prévisions possibles.
Cela nous donne des relèves à hauteur de 38 200€ pour 9 mois de fonctionnement alors qu’en 2012, nous avons consommés pour l’année entière 31 100€
Si nous faisons un rapide petit calcul, cela nous donne une consommation moyenne annuelle de 59 933€ pour l’année 2011 reconstituée pour 31 100€ pour 2012 (année entière)!!!
Si nous ajoutons la différence de prélèvement du pourcentage des charges imputé par la direction, de 30% en 2011 pour 50% en 2012 sur les relèves du CE, cela augmente la somme totale de 10%, ce qui va avoisiner les 70 000€ de relèves en année pleine 2011 !!!
Alors, si pour économiser en fait 6525€ d’adhésion à une structure de diffusion de billetterie en tous genres, il nous faut environ 40 000€ de relèves, on peut aisément penser qu’il vaut mieux passer en direct comme le préconise FO mais à quel prix, je rappelle sur de la subvention censée servir, dixit FO, l’intérêt des salariés !!!

Finalement, là ou FO accuse les gestionnaires actuels de dépenser à tors, nous avons économisé environ 40 000€ sur l’année sur cette prestation, ou alors, ce ne fut que le prétexte à des relèves en grand nombre !!!

Je rappelle que la billetterie représente en 2012 :

• 30641 billets de cinéma,
• 591 entrées de spectacles divers,
• 2350 entrées de parcs loisirs,
• Organisation de l’arbre de Noel !!!
Je rajoute que ces économies d’échelles permettent certaines activités ou prestations comme le livre offert à chaque enfant jusqu’à ses 15 ans, envoyés à domicile, qui ont représentés 1271 livres en 2009 pour un montant de 16 100€, zéro en 2010 et 0 en 2011 et 1430 livres en 2012 pour un montant de 18 280€ !!!

De même, nous aurions une adhésion au CNAC qui serait délirante et amputerait elle aussi significativement la subvention du CE !!!
Qu’en est-il :
La somme de 44 215€ versée se décompose ainsi :

• Subvention sur la DADS de l’entreprise pour 29 481€,
• Participation à tous les transferts mutualisés (colos Lacanau et St Sosy et tous les billets d’avions de tous les jeunes sur les camps à l’étranger !!!) pour 14 480€,
• Facturation des participants aux réunions (transport et hébergement) pour 254€ !!!

Par contre, juste pour parler du retour sur investissement, la CNAC a reversé au CE TBC la somme de 48 448€ (35 000€ sur la colo, 13 276€ sur les locations et 172€ de remboursement pour le premier participant aux réunions) ce qui valide d’ailleurs encore plus la mutualisation des patrimoines d’une part et des activités d’autre part !!!
De plus, quand on détaille les frais de participations aux réunions, en fait cela coute au CE la grosse somme de 82€ pour l’année !!!
Je rappelle à cet effet que le bureau en 2010 a porté plainte contre moi pour une somme de 340€ de déplacements CNAC comme « exagération de frais de bouche » alors que sur la même année ce même bureau de CE a consommé 1400€ de resto au rond point à coté du CE et de pizza alors qu’il y a un resto d’entreprise, « le Magestic » laissant par ailleurs ce restaurant d’entreprise en désuétude !!!, et n’est-ce pas là des frais uniquement et péjorativement que de bouche !!!

Donc 44215€ de payé pour 48 448€ de reçu, jusque là, peut-on parler de budget vampirisé quand on a un plus, certes petit, mais quand même un plus de 4233€ !!!
Par contre au-delà du chiffre, c’est sur la conception même de l’activité proposée et de l’accession à cette activité par les salariés que les vraies questions doivent se poser, car la vocation du CE n’est pas de faire fructifier le fric mais bien de créer des activités et cela au-delà de la simple redistribution en tout genre !!!
A cela s’ajoute donc cette conception de la vacance enfants :
En 2011 seulement 10 enfants ont été à Lacanau pour un montant journalier de 54€ alors qu’en 2012, 31 sont allés à Lacanau pour un montant journalier de 42€, 96 journée en 2011 pour 491 journées en 2012, pour une colo filée en location dans une boutique marchande en 2011 contre une mutualisation de CE en 2012 offrant par la même une deuxième colo avec d’autres thèmes d’activités comme canoë et kayac, équitation ou accros-branche etc. !!!
Et sur le Cout, une baisse de 12€ en 2012 par enfant et par jour par rapport à 2011 !!!

Donc en conclusion, sur des sujets qu’à soulevé FO comme une vampirisation des sommes allouées, nous pouvons simplement dire que, placés simplement sur un aspect financier au-delà de l’économique, cela a rapporté significativement au CE, je laisse le soin à chacun d’en faire son calcul !!!
Mais pour ma part et surtout sur le coté utilité fonctionnelle d’un CE au service des salariés, ce sont les activités qui peuvent être proposées ainsi que les activités et les aides qui sont consommées et de ce point de vue, nous constatons que le CE répond de manière globale à cet esprit !!!