Le trafic a été interrompu toute la matinée d’hier sur la ligne B entre les arrêts Peixotto et Doyen Brus.

Plusieurs heures ont été nécessaires pour dégager la rame.

Plusieurs heures ont été nécessaires pour dégager la rame. (Photo W.D.)

Un tram a déraillé, hier à 6 h 45, suite à un accident avec une voiture au rond-point situé entre les arrêts Arts et Métiers et Béthanie, sur la ligne B à Talence. L’auto venait de l’axe Schweizer Roul qui traverse le campus, en direction de l’avenue de l’Université. Elle a heurté la rame qui arrivait sur sa droite. Sous le choc, celle-ci a quitté les rails, puis a terminé sa course en montant sur le rebord juste avant de traverser l’autre chaussée. Elle s’est aussi légèrement mise en accordéon et un poteau soutenant les caténaires a été tordu.

Cet accident n’a fait aucun blessé, mais les deux conducteurs ont été choqués. L’automobiliste a fait l’objet d’un contrôle d’alcoolémie qui a révélé un taux de 0,30 mg d’alcool par litre d’air expiré. Le chauffeur, âgé de 21 ans originaire de Seine-Maritime a été entendu par la police sans être placé en garde à vue.

Il faudra attendre une semaine et une vérification auprès du système Gertrude pour être sûr que le feu fonctionnait au moment de l’accident. C’était le cas lors des essais qui ont été effectués avant la remise en service.

La circulation sur la ligne B a été interrompue dans les deux sens entre Peixotto et Doyen Brus. Des bus de substitution ont été mis en place jusqu’à la reprise du trafic vers 13 heures.

Mickaël Courseaux, responsable de l’unité de production de Keolis s’est rendu sur les lieux pour superviser les manœuvres de remise sur les rails et d’évacuation de la rame endommagée. Le bord surélevé a compliqué la tache des agents. Il a fallu faire appel à un camion de dépannage des poids lourds pour soulever et faire glisser la rame latéralement. Une fois remise sur ses rails, elle a pu être remorquée.