Un potelet en aluminium serait en cause dans l’incident de la ligne B.

 Jeudi soir, c'est le caisson central de la rame qui a déraillé.  photo thierry david

Jeudi soir, c’est le caisson central de la rame qui a déraillé. photo thierry david

La rame du tramway de la ligne B qui a déraillé jeudi soir a-t-elle été victime d’un poteau en aluminium glissé sous ses roues ? C’est l’hypothèse retenue pour l’instant par le service maintenance de l’exploitant du réseau TBC, Keolis. Les investigations permettant de savoir ce qui a bien pu soulever la rame pour lui faire quitter ses rails n’étaient pas terminées hier après-midi, mais il semble qu’un poteau en aluminium destiné à empêcher les voitures de franchir les voies du tramway, du côté de la station Roustaing, à Talence, aurait roulé sous un boggie du tram (chariot où sont fixés les essieux et les roues), après avoir peut-être été déraciné par une automobile. C’est en tout cas l’hypothèse émise par Keolis et jugée la plus probable. Elle fait d’ailleurs écho à plusieurs témoignages de voyageurs qui se trouvaient dans le tramway. Ceux-ci évoquent un grand bruit entendu à proximité de la station Roustaing, suivi d’une secousse.
Bruits et tressautementsLes témoins parlent également de tressautements lorsque la rame s’est remise à rouler entre Roustaing et Saint-Genès, puis en direction de la place de la Victoire. Ces tressautements auraient été perceptibles jusqu’à la station Saint-Nicolas, par les passagers situés dans la partie arrière de la rame. Posté à l’avant, le traminot a pu ne rien déceler. C’est au niveau de l’aiguillage situé entre les stations Saint-Nicolas et Victoire que le caisson central de la rame se serait soulevé et déporté jusqu’à sortir de ses rails.Un simple poteau en aluminium peut-il faire levier sous engin qui dépasse les 50 tonnes (à vide) ? C’est ce que Keolis doit vérifier. En attendant, il s’agit du premier déraillement de cette nature enregistré sur le réseau TBC depuis la mise en service du tram, en décembre 2003. Une rame de la ligne B avait déjà déraillé après avoir été percutée par un autobus. Mais aucune n’avait encore été soulevée par un corps extérieur de taille si modeste. Après tout, c’est ça l’effet de levier.

Source: Sud-ouest